Une cheminée fermée, au design moderne

Bienvenue sur MaîtreCheminée.com !

Le bois est le combustible le plus utilisé depuis la nuit des temps pour de nombreuses raisons que nous allons développer plus loin. Ce qui a changé, ce sont les nouvelles exigences environnementales qui obligent les fabricants à développer de nouvelles technologies de chauffages au bois toujours plus performantes. Dans les années 80, les poêles et les inserts étaient capables de produire un rendement maximum de 50 % contre 80 % aujourd’hui (source), une avancée remarquable qui n’a pas fini sa progression. Voyons, pour le chauffage au bois, ses avantages et ses inconvénients.

Le chauffage au bois pour sa maison

Parmi les nombreuses solutions de chauffage au bois proposées sur le marché, il faut trouver le système de chauffage au bois qui répond le mieux à vos attentes. Notez, l’isolation de votre logement est un critère qui pèse lourd dans le choix de l’appareil de chauffage, car les modèles les plus performants ne vous donneront pas satisfaction si vous avez une importante déperdition de chaleur. En revanche, une maison BBC vous permettra d’élargir le choix de l’appareil afin d’opter pour un équipement au tarif abordable. Le chauffage au bois s’adapte à notre mode de vie moderne et difficile de choisir le chauffage idéal entre, les poêles de masse, poêles à granulés, poêles à bûches, chaudière à bois, l’horizon est vaste et les tarifs d’installation et d’utilisation aussi. Pour une construction de ce type, il est effctivement fortement déconseillé de se lancer soi-même dans les travaux, sans connaissances solides en maçonnerie. La construction d’une cheminée se rattache au gros-oeuvre, et doit être réalisé professionnellement pour ne pas risquer un affalement au bout de plusieurs années.

Pourquoi choisir le bois pour chauffer sa maison ?

La première raison qui nous pousse à choisir le bois comme moyen de chauffage c’est un intérêt financier, le bois est une énergie compétitive avec le charbon et elles sont les moins onéreuses du marché. Ensuite, le bois regroupe tous les atouts pour participer au développement durable et proposer une ressource partiellement propre et renouvelable. La pollution atmosphérique extérieure crée par les fumées rejette des particules et de la suie, mais les vertus du bois sont essentiellement dans sa nature qui piège dans ses fibres le carbone lors de sa croissance et l’absence d’industrie pour sa transformation. La combustion complète du bois sec rejette du CO² (bilan neutre) et de la vapeur d’eau, en revanche, si le bois est humide et la combustion incomplète, le rejet du CO² ainsi que d’autres éléments comme les particules fines vont augmenter. Le foyer ouvert produit un rendement énergétique de 10 % pour un rejet de 97kg/an de particules contre 3kg/an de particules pour un Foyer Flamme Verte 4 ou 5 (renseignez-vous sur le site officiel de ce label) récent et performant.